Tarek Abdallah & Adel Shams El-Din au musée du quai Branly
Tarek Abdallah & Adel Shams El-Din au Musée du quai Branly Tarek Abdallah et Adel Shams El-Din ressuscitent l’âge d’or de la musique égyptienne. Tarek Abdallah & Adel Shams El-Din au Musée du quai Branly

Tarek Abdallah & Adel Shams El-Din au musée du quai Branly

Tarek Abdallah joue du oud, Adel Shams El-Din est adepte du riqq. Muni de ces instruments respectivement proches du luth et du tambourin, le duo a le pouvoir de remonter le temps. Dans la cadre du projet Wasla, les deux égyptiens nous ramènent en effet à l'âge d'or du wasla, cette suite musicale et vocale emblématique de la musique arabe. Un voyage temporel - cette forme savante a atteint son apogée entre la fin XIXème siècle et le milieu du XXème siècle - mais aussi spatial - le wasla était apprécié dans tout le monde arabe, du Caire à Alep. 

Cet âge d'or a permis au oud d’être reconnu comme un instrument solo à part entière. Grâce à l'expansion du wasla, l'oud égyptien a donc énormément gagné en raffinement. Une richesse que Tarek Abdallah se réapproprie depuis des décennies, dans ses compositions comme dans ses improvisations.