Snapshots : Cameron Avery à La Maroquinerie
Snapshots : Cameron Avery à La Maroquinerie Au détour d’un passage à Paris, Cameron Avery nous présente son premier album  "Ripe Dreams, Pipe Dreams". Snapshots : Cameron Avery à La Maroquinerie
Snapshots

Snapshots | Cameron Avery à La Maroquinerie - C'est toi, Do you know me by heart?

Au détour d’un passage à la Maroquinerie, Cameron Avery nous présente son premier album  "Ripe Dreams, Pipe Dreams".

Après un passage par la scène rock-garage de Perth, où il officie comme batteur, Cameron Avery se lance, sous les conseils avisés de son ami Kevin Parker (membre de Tame Impala), dans l’enregistrement de son premier projet solo. Il prend ainsi en 2007 le nom de The Growl. Un pseudonyme sous lequel l’artiste sert un rock’n’roll psychédélique distordu et agressif. Embarqué plus tard par Tame Impala pour jouer le bassiste lors de leur tournée de 2013, l’artiste ressort de l’expérience avec une seule envie, continuer de construire son projet solo.

Cameron Avery revient ainsi pour un nouveau projet solo -laissant The Growl de côté- et nous offre de sa voix de baryton rauque et profonde et à l'aide d'arrangements astucieux, une musique digne des plus grands crooners Américains.

Vidéos recommandées: 

À voir également