Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Renaud Capuçon et le SWR Symphonieorchester sous la direction de David Afkham

Le SWR Symphonieorchester interprète des œuvres de Johannes Brahms, Dimitri Chostakovitch et Kaija Saariaho sous la direction de David Afkham à la Liederhalle de Stuttgart. Renaud Capuçon, violoniste et lauréat du prix Echo Klassik, endosse le rôle de soliste.
En février 1948, l’association des compositeurs soviétiques se réunit à Moscou. A l’ordre du jour : une critique générale du formalisme. Les attaques ciblent principalement Dimitri Chostakovitch : on l’accuse d’« abstraction » dans ses compositions, ou de suivre des tendances tout aussi condamnables comme le pur « expressionnisme » ou l’« immersion dans le monde des apparences hideuses, repoussantes et pathologiques ». Le compositeur vient d’écrire son premier concerto pour violon et préfère le « remiser » en attendant des temps meilleurs. Ce n’est qu’en 1955 que le morceau, mélancolique et entêtant, est créé.
Tel un cliché vaporeux, Lumière et Pesanteur de Kaija Saariaho semble être une introduction ou une ouverture idoine à l’œuvre tout en sensibilité de Chostakovitch.
La deuxième symphonie de Brahms, composée d’une traite entre 1877 et 1878, clôt le concert sur une note plus légère.



Le programme :

Kaija Saariaho

Lumière et Pesanteur

Dimitri Chostakovitch
Concerto pour violon n°1 en la mineur, op. 77

Johannes Brahms
Symphonie n°2 en ré majeur, op. 73



Photo © Paolo Roversi

  • Direction musicale : David Afkham
  • Orchestre : SWR Symphonieorchester
  • Soliste : Renaud Capuçon
Vidéos recommandées: