Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Quatre Ballets russes revisités par Sidi Larbi Cherkaoui et Lil Buck à la Fondation Louis Vuitton

Alors qu'en 1909 les Ballets russes initient au Théâtre du Châtelet une perception anticonformiste de la danse, la Fondation Vuitton décide cette année de leur consacrer son premier spectacle de danse. La figure du Ballet Russe est ainsi replacée dans la révolution permanente qu'est la danse contemporaine.

Deux chorégraphes et danseurs sont invités à faire le grand écart entre ballets russes et hip-hop : Sidi Larbi Cherkaoui -à l’origine de la compagnie Eastman et récemment nommé directeur du Ballet royal de Flandres- et Lil Buck -qui accompagnait notamment  Madonna pour son dernier tour. Mêlant "jookin" -danse de rue originaire de Memphis- et danse contemporaine inspirée de la danse shaolin, ils proposent aux Ballets Russes de faire peau neuve.

Lil Buck nous fait l’honneur, pour sa première scène parisienne, de nous présenter La Mort du Cygne ainsi qu’une création autour de Petrouchka -l’histoire tragique d’une poupée dont le mouvement est guidé par l’émotion. Cherkaoui quant à lui invite dans un premier temps l'étoile Marie-Agnès Gillot et le danseur principal du Ballet de Stuttgart Friedemann Vogel, à réinterpréter L’Oiseau de Feu -considéré comme le premier ballet national typiquement russe. Viennent ensuite Daisy Phillips et James O’Hara qui exécutent le pas de deux Faun, une reprise exceptionnelle de L’après-midi d’un Faune

De Petrouchka à L’Oiseau de Feu, en passant par La Mort du Cygne ou encore par Faun, les chorégraphes nous proposent une révolution dansée des ballets russes. De quoi offrir un bel héritage au travail de Serge Diaghilev, initiateur du Ballet Russe.

  • Chorégraphie : Lil Buck, Sidi Larbi Cherkaoui
  • Danse : Marie-Agnès Gillot, Friedemann Vogel, Daisy Phillips, James O’Hara
  • Producteur/-trice : Fondation Louis Vuitton
Vidéos recommandées: