Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Philippe Herreweghe dirige Beethoven et Schumann

Carl Czerny, l’élève de Ludwig van Beethoven, raconte que le concerto pour violon et orchestre a été composé « en très peu de temps », Andreas Bertolini, son médecin, se souvient que l’œuvre a été achevée juste avant sa création, et Anton Schindler, le premier biographe, déclare que la première en 1806 « n’a pas été acclamée ». Aujourd’hui, on dirait plutôt que ce concerto de Beethoven est une merveille du genre ; que la hâte, l’achèvement précipité ne s’entendent nullement, mais bien le travail hautement inspiré exécuté d’un trait.
C’est Robert Schumann qui vient encadrer ce concerto d’exception – avec une ouverture bouleversante sur le poème dramatique Manfred et la deuxième symphonie, dont les idées noires de l’auteur produisent une narration orchestrale qui transporte.


Le programme de la soirée :

Robert Schumann
Ouverture de Manfred - op. 115

Ludwig van Beethoven
Concerto pour violon en ré majeur op. 61

Robert Schumann
Symphonie n° 2 en ut majeur op. 61



Photo © Michiel MC Hendryckx

 

  • Direction musicale : Philippe Herreweghe
  • Orchestre : SWR Symphonieorchester
  • Soliste : Thomas Zehetmair