Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Pénélope – Opéra en trois actes de Gabriel Fauré

Aux côtés de Benvenuto Cellini et du Sacre du Printemps, Pénélope faisait partie des œuvres programmées lors de l’ouverture du Théâtre des Champs-Elysées au printemps 1913. La partition de Fauré se veut le reflet d’une nature exubérante. Les vents (plus particulièrement les cuivres) se voient confier des motifs poétiques habités par le désir. Un univers qui n’est pas sans rappeler celui d’un Debussy ou d’un Wagner (Fauré s’est rendu plusieurs fois à Bayreuth, il a composé Pénélope pour Lucienne Bréval, soprano qui triomphait alors dans les rôles de Brünnhilde, Kundry ou Grisélidis), mais sans pour autant céder à leurs accents mélancoliques.

Le metteur en scène Olivier Py et le scénographe Pierre-André Weitz signent une lecture réaliste et pourtant onirique de cet ouvrage en exploitant toutes les possibilités offertes par plusieurs scènes tournantes. Dans cette nouvelle production, les fantasmes et le monde des rêves viennent questionner la métaphore politique. Lorsqu’il emprunte à la mythologie, Olivier Py se fait l’écho de l’époque où cet opéra a vu le jour : il se plonge dans l’atmosphère d’attentisme typique de la période fin de siècle. Alors que l’Ariane de Paul Dukas (Ariane et Barbe-Bleue) est vouée à une fin tragique, la Pénélope de Fauré voit sa persévérance récompensée. Le couple royal est finalement réuni, conclusion emblématique de la fin du XIXe siècle. Avec son décorateur attitré, le metteur en scène Olivier Py a imaginé un univers constamment en mouvement qui autorise une multitude d’images. Par un habile effet d’optique, la scénographie semble plongée dans l’eau. Loin d’une transposition moderne, cette production s’apparente plutôt à une évocation hors du temps des couleurs propres au symbolisme, ce qui ne l’empêche pas de convoquer des éléments homériques.

Vingt ans déjà que Pénélope attend le retour d’Ulysse son époux le roi d’Ithaque. Elle a promis aux prétendants qui la pressent qu’elle épouserait l’un deux lorsqu’elle aura fini de tisser le linceul destiné à son beau-père Laërte. Mais la nuit, la fidèle épouse défait son ouvrage du jour. Lorsque les prétendants découvrent sa ruse, ils l’enjoignent de se décider. Pénélope doit choisir un nouvel époux qui deviendra donc roi. C’est là qu’un mendiant arrive au palais…


Photo © Klara Beck

Retrouvez le meilleur de l’opéra européen gratuitement, en live et en vidéo à la demande sur The Opera Platform: la plateforme numérique dédiée à l’art lyrique. Ce projet est proposé en partenariat avec la Commission Européenne, le réseau Opera Europa et ARTE.

Avec :
  • Anna Caterina Antonacci - Pénélope
  • Marc Laho - Ulysse
  • Élodie Méchain - Euryclée
  • Sarah Laulan - Cléone
  • Kristina Bitenc - Mélantho
  • Rocío Pérez - Phylo
  • Francesca Sorteni - Lydie
  • Lamia Beuque - Alkandre
  • Jean-Philippe Lafont - Eumée
  • Edwin Crossley-Mercer - Eurymaque
  • Martial Defontaine - Antinoüs
  • Mark Van Arsdale - Léodès
  • Arnaud Richard - Ctésippe
  • Camille Tresmontant - Pisandre
  • Direction musicale : Patrick Davin
  • Costumes : Pierre-André Weitz
  • Choeur : Choeurs de l'Opéra national du Rhin, Maîtrise de l'Opéra national du Rhin
  • Composition : Gabriel Fauré
  • Décors : Pierre-André Weitz
  • Livret : René Fauchois
  • Lumière : Bertrand Killy
  • Mise en scène : Olivier Py
  • Orchestre : Orchestre symphonique de Mulhouse
  • Réalisation TV : Stéphane Vérité
Vidéos recommandées: