Like a Jazz Machine

Like a Jazz Machine, un puissant générateur d’énergies renouvelables

Generateur

A Dudelange, Like a Jazz Machine tourne à plein régime.

La troisième édition du festival de jazz luxembourgeois affiche une énergie débordante. Cette belle énergie propre au jazz (quelque chose de plus puissant que le jazz est à l’œuvre dans le jazz, comme il l’est dans toute la vie), innerve ce festival pas tout à fait comme les autres. Singularité de Like a Jazz Machine, à côté des grands noms de l’histoire du jazz (Joachim Kühn, Daniel Humair, John Taylor, Billy Cobham qui fête ses 70 printemps) et des talents en devenir (le trompettiste Ambrose Akinmusire, la saxophoniste Lakecia Benjamin), la programmation met en avant la nouvelle scène européenne du jazz (le trompettiste norvégien Arve Henriksen, le tromboniste italien Gianluca Petrella, le saxophoniste norvégien Marius Neset, la saxophoniste française Céline Bonacina le contrebassiste français Stéphane Kerecki qui revisitera les musiques de la Nouvelle Vague), mais aussi la riche scène luxembourgeoise (le quartette du pianiste Michel Reis, The Grand Cosmic Journey mené par le batteur Benoit Martiny, le trio du pianiste Marc Mangen, le trio Three’s a crowd du guitariste David Laborier). Like a Jazz Machine est donc un puissant générateur d’énergies renouvelables.

Dans le meilleur des cas, un festival, ce sont des volontés qui s’expriment, des désirs qui s’affirment, des rêves qui s’aventurent dans le risque, l’inconnu, l’inouï. La preuve tangible et sonore avec ces trois soirées du festival Like a Jazz Machine sur ARTE Concert.

 

Pour retrouver tous les concerts de cette édition, cliquez par ici.

 

Photo © Marc Lazzarini/Ville de Dudelange