Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés
Festival de Pâques 2017

Lisa Batiashvili, Sir Simon Rattle et l'Orchestre philharmonique de Berlin jouent Dvořák et Bartók

Estimée pour sa virtuosité et sa sensibilité, la violoniste géorgienne Lisa Batiashvili a tissé des liens avec quelques-uns des meilleurs orchestres du monde. Dont l’Orchestre philharmonique de Berlin. Lisa Batiashvili interprète le Concerto pour violon d’Antonín Dvořák lors du Festival de Pâques de Baden-Baden. Poussé par son éditeur, le compositeur né en Bohême en 1814 a composé cette œuvre en 1879/80 et l’a dédiée au célèbre violoniste de l’époque, Joseph Joachim. La création a eu lieu en 1883 à Prague. Quatre ans plus, tôt, Joachim avait déjà créé le Concerto pour violon de Brahms. Avec ses coloris slaves, le concerto de Dvořák est aujourd’hui considéré comme un jalon du répertoire. Le violon solo et l’orchestre se livrent à un incomparable dialogue, alternant fusion et joute.
Le programme s’ouvre sur trois des célèbres Danses slaves de Dvořák. La deuxième partie du concert verra l’Orchestre philharmonique de Berlin interpréter, sous la direction de Sir Simon Rattle, le Concerto pour orchestre, une des pages instrumentales les plus brillantes de la première moitié du XXe siècle. Bartók a composé cette œuvre en 1943 à l’âge de 62 ans, peu après avoir fui la Hongrie et la guerre et être arrivé aux Etats-Unis. Un an plus tard, la création à Boston sous la direction de Serge Koussevitzky est un grand succès. Le Concerto pour orchestre est une des pièces les plus appréciées de Bartók, un chef d’œuvre parcouru par la douleur, la nostalgie, l’espoir et la sincérité.

Le programme :

Antonín Dvořák

Danses n°3 en fa majeur, n°5 en si bémol mineur et n°7 en ut majeur des Danses slaves op. 72
Concerto pour violon en la mineur op. 53

Béla Bartók
Concerto pour orchestre


>> Diffusion le 16 avril à 11h35 sur ARTE

Avec :
  • Lisa Batiashvili - violon
  • Direction musicale : Sir Simon Rattle
  • Composition : Béla Bartók, Antonin Dvorak
  • Orchestre : Berliner Philharmoniker
  • Présentation : Annette Gerlach
  • Réalisation : Torben Schmidt