Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés
Scandals

The Libertines à l'Olympia

A en croire le titre de l’album sonnant leur grand retour : Anthems for Doomed Youth, pas même le groupe lui-même n’entrevoyait l’espoir d’entendre à nouveau les Libertines.

Car si leurs deux premiers albums – produits pas Mick Jones des Clash – ont mené la charge des groupes indés britanniques du nouveau millénaire, les luttes d’égo et l’automédication de Pete Doherty auront rapidement eu raison du quatuor qui tire le rideau en 2004. L’hydre développe alors deux têtes s’articulant autour de Carl Bârat et Pete Doherty. Outre leurs albums solos respectifs, le premier mènera The Dirty Pretty Things avec le batteur libertin Gary Powell, et le second squattera les unes de la presse spécialisé avec Babyshambles et celles de la presse racoleuse avec ses frasques.

Puis en 2010, les tensions consommées et les cures de désintox terminées, le groupe reprend de plus belle. Une étincelle qui se transforme en brasier avec la sortie du 3ème album en 2015. Certes cabossés par les excès promis aux ex-futures relèves du rock anglais, les londoniens n’ont pas pour autant perdu cette capacité à composer des hymnes dont seuls les britons ont le secret. Et l’Olympia de se faire le théâtre de ce retour des « jeunes condamnés » dans la capitale de cœur de Doherty.

Les photos du concert sont à retrouver ici !

Ce concert sera également diffusé sur ARTE le 16 juillet 2016.

Photo © Remy Grandroques

Vidéos recommandées: 

Bonus (1)

TAPE : The Libertines
TAPE : The Libertines
TAPE : The Libertines
TAPE : The Libertines TAPE : The Libertines TAPE : The Libertines

Photos (4)

the_libertines.jpg
25667201075_d61714b8ea_o.jpg
25040446083_b2eeba6cc1_o.jpg
25040068223_318bc49ccc_o.jpg