Les Salons de la Musique : Cédric Tiberghien et Antoine Tamestit

Les Salons de la Musique : Cédric Tiberghien et Antoine Tamestit

Les Salons de Musique

Les Salons de Musique : Cédric Tiberghien et Antoine Tamestit

Au cours des cinq dernières années la carrière internationale de Cédric Tiberghien s'est épanouie sur le cinq continents. On a pu le voir sur les scènes les plus prestigieuses du monde : le Carnegie Hall à New-York, le Kennedy Center à Washington, Musikverein de Vienne, Salle Pleyel et Théatre des Champs-Elysées à Paris, Royal Albert Hall, Wigmore Hall, Barbican Hall à Londres, Salle Bechstein à Berlin, Mozarteum de Salzbourg, Opera de Sydney, Bunka Kaikan ou Asahi Hall à Tokyo.

 

En concerto aux Etats-Unis, avec le National Symphony Orchestra de Washington (Eschenbach), il a reçu des éloges unanimes de la presse américaine et a immédiatement été invité par le Boston Symphony Orchestra pour série d’abonnement 11/12 de l'orchestre, ainsi qu’un concert au Carnegie Hall de New York. Au cours des prochaines saisons, il apparaitra également avec le Seattle Symphony (Morlot), NHK Symphony, l’Orchestre Symphonique de Sao Paulo (Marin Alsop), le National Symphony d’Irelande, avec l’Orchestre National d’Ile de France (Mazzola) pour un cycle complet des concertos de Beethoven, ainsi qu’une tournée en Australasie avec les orchestres symphoniques de Melbourne, Perth, Queensland, Adelaide, Tasmanie et Auckland.

 

Antoine Tamestit, lui, joue sur un alto Stradivarius de 1672, prêté par la Fondation Habisreutinger.

 

Né en 1979, il a été l'élève de Jean Sulem au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, puis de Jesse Levine et du Quatuor de Tokyo à l'université de Yale (USA), et enfin de Tabea Zimmermann à Berlin. Le jeune altiste se révèle à l'attention internationale en remportant successivement un premier prix au concours Maurice Vieux (Paris, 2000), puis au concours William Primrose (Chicago, 2001). Il remporte en janvier 2003 le premier prix aux Young Concert Artists Auditions à New York. En septembre 2004 il reçoit le premier prix, le prix du public et les deux prix spéciaux au 53ème Concours International de l'ARD à Munich. Il est BBC New Generation Artist en 2005/06 et 2006/07 et lauréat en 2006 du Borletti-Buitoni Trust, Révélation Instrumentale de l'Année aux Victoires de la Musique 2007 et lauréat du Förderpreis Deutschlandfunk et du Crédit Suisse Young Artist Award en 2008.

 

Après son premier disque solo, Chaconne (Bach/Ligeti), chez Ambroisie, il enregistre le concerto de Schnittke avec l'orchestre de Varsovie et D. Kitajenko, la Truite de Schubert avec Christian Teztlaff, Marie-Elisabeth Hecker, Alois Posch et Martin Helmchen (Pentaton) et la Symphonie Concertante de Mozart avec Renaud Capuçon, Louis Langrée et le Scottish Chamber Orchestra (Virgin). Dernière parution : un récital Schubert chez Naïve.

 

Antoine Tamestit est également professeur à la Musikhochschule de Cologne.

 

 

Ni récitals, ni concerts, les Salons de Musiques, notre nouveau rendez-vous, sont des rencontres musicales inédites et « décontractées » avec des musiciens de premier plan. Des rencontres dans des lieux intimes, décalés et différents. Des moments de partage entre des musiciens.

  • Production : Sombrero & Co

À voir également