Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés
ARTE Concert en Ultra HD

"Le Corsaire" de Manuel Legris à l'Opéra de Vienne

Inspiré par le poème épique de Lord Byron, Le corsaire conte les aventures d'un pirate grec patriote qui entreprend de contrer le plan de conquête d'un pacha turc. Les versions de Jules Perrot (1858) et Marius Petipa (1863) multiplient les tableaux spectaculaires et féeriques. Navire pris dans la tempête, sortilèges labyrinthiques d'un palais des Mille et nuits, visions de harem et incendie grandiose ont assuré la notoriété et le succès de ce ballet, considéré comme l'un des plus étonnants du XIXe siècle. Certains passages constituent des joyaux du répertoire classique : "Le jardin animé", le "Pas de trois des odalisques" ou le fameux "Pas de deux" que Rudolf Noureev et Margot Fonteyn ont rendu légendaire au début des années 1960.

Dans cette nouvelle version, Manuel Legris propose une intrigue clarifiée, une histoire de cape et d'épée rocambolesque et exotique. Conrad, le héros, enlève la belle Médora, vendue en esclavage, et provoque une mutinerie au sein de sa propre bande de pirates, semant la pagaille dans le palais du pacha. Événement majeur pour le ballet de l’Opéra de Vienne, ce Corsaire témoigne de l’excellence atteinte par cette compagnie, grâce au souffle nouveau apporté par son directeur, le danseur étoile Manuel Legris. Une séduisante adaptation, dans la lignée de l’École de danse française.

Ce spectacle est programmé sur Arte le lundi 2 janvier 2017 à 00h40.

Avec :
  • Liudmila Konovalova - Médora
  • Vadim Muntagirov - Conrad
  • Natascha Mair - Gulnare
  • Francesco Costa - Lanquedem
  • Davide Dato - Birbanto
  • Alice Firenze - Zulméa
  • Mihail Sosnovschi - Seyd Pascha
  • Direction musicale : Valery Ovsianikov
  • Chorégraphie : Marius Petipa, Manuel Legris
  • Composition : Adolphe Adam
  • Mise en scène : Manuel Legris
  • Orchestre : Orchester der Wiener Staatsoper
  • Réalisation : François Roussillon