Koudlam au festival 36h St Eustache 2015
Koudlam au festival 36h St Eustache 2015 L’étoile montante du label PanEuropean revisite Bach à l'aide d’un Korg et de pads numériques. Koudlam au festival 36h St Eustache 2015
36h St Eustache

Koudlam au festival 36h St Eustache

La nuit tombe sur les Halles. Rassemblés dans la nef immense de l’église Saint-Eustache, 1 000 noctambules sont venus vivre une épiphanie musicale. Pour introduire ce set inédit, l’étoile montante du label PanEuropean a invité un astre de taille : le maestro Bach et sa "Messe en si mineur" (Bam !) revisitée au prisme d’un Korg, et d’une dizaine de pads numériques. 

Ce soir, les sons de Koudlam prennent une densité spectaculaire, magnifiés par l’accoustique exceptionnelle de cette Maison Divine. La voix poignante de Gwen, accompagnée au Grand Orgue par le virtuose Arnaud (Roulin, clavier de Poni Hoax) est augmentée par la puissance incandescente de cet instrument hors-norme. Un son primal, des beats impétueux : "Garden" et "Landcsapes", résonnent comme la BO de la création de l’univers, de l’enfantement du monde, de la vie jaillissant du néant. La bande son d’un docu cosmique, dont le réalisateur serait l’auteur du big bang.

Marchant dans les pas de Pierre Henry et de Patti Smith - pèlerins rock de Saint Eustache quelques années plus tôt - Koudlam semble vouloir exorciser ses tourments et percer les nuées.. Des sons en quête de consolation, qui ne resteront pas sans appel. Le Très-Haut veille sur son enfant prodig(u)e.

Photo © Romain Gaudin

  • Producteur/-trice : Le Phar
  • Réalisation : Nils Aelred, Hugo Jouxtel
  • Son : François Clos