Trailer ARTE Concert

Trailer ARTE Concert

Mercredi 22 janvier à 00h00

Joseph Calleja rend hommage à Mario Lanza

Joseph Calleja rend hommage à Mario Lanza, superstar hollywoodienne et grand ténor des années 1950 en direct du Konzerthaus de Vienne. Au programme, les airs d’opéra les plus célèbres, ceux-là mêmes qui donnèrent à Mario Lanza accès à l’immortalité. Joseph Calleja sera accompagné par l’Orchestre symphonique de Navarre, dirigé par Frédéric Chaslin.

« Mario Lanza a été déterminant dans les débuts de ma carrière. (…) Beaucoup de mes prédécesseurs, comme Carreras ou Pavarotti,  ont aussi reconnu l’influence qu’il avait eu sur eux », raconte Joseph Calleja. Ce ténor de 35 ans, qui jouit aujourd’hui d’une belle notoriété, se partage généralement la scène avec de grands noms tels qu’Anna Netrebko, Elina Garanca ou Bryn Terfel.

« Peu importe qu’elle s’exprime dans un film ou au théâtre, une grande voix reste une grande voix. Et il ne fait aucun doute que Mario Lanza avait une voix d’une profonde intensité qui se ressent dans chacune de ses interprétations », poursuit Joseph Calleja. Mario Lanza, fils d’immigrés italiens né à Philadelphie en 1921, reste aujourd’hui encore une véritable légende. Il popularisa le chant ténor à Hollywood, puis dans le monde entier. S’il ne monta pas souvent sur scène, des films comme Le Grand Caruso connurent un succès retentissant auprès de millions de spectateurs, et lui assurèrent une immense célébrité. Une carrière exceptionnelle qui s’acheva brutalement en 1959, à la mort du ténor. Il n’avait alors que 38 ans.

« Ce que cet homme a accompli, c’est tout simplement incroyable. Quand je pense que j’ai eu la chance de découvrir l’opéra avec l’une des plus grandes voix de tous les temps ! ». C’est avec passion et virtuosité que Joseph Calleja fera vibrer le timbre magnifique de sa voix, ce précieux instrument, et capturera la magie de Mario Lanza, lui rendant ainsi hommage. Un concert dans la tradition du grand ténor romantique façon Caruso qui promet d’être inoubliable.

Joseph Calleja est né en 1978 à Malte. Il a certes déjà interprété plus d’une vingtaine de grands rôles à l’opéra, mais l’hommage à Lanza n’en reste pas moins une tâche ardue. La difficulté tient à l’éclectisme de Mario Lanza, qui passait quasi naturellement d’un genre à un autre.

Au programme les plus célèbres airs pour ténor :

E lucevan le stelle, de la Tosca (Puccini) ; Nessun dorma de Turandot (Puccini) ; Be My Love, du Chant de la Louisiane ; La fleur que tu m’avais jetée de Carmen (Bizet), Addio alla Madre, de Cavalleria rusticana (Mascagni) ; et La Donna Immobile de Rigoletto pour célébrere cette année Verdi.


Droits photo : Simon Fowler/Decca

Tags: