Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Le Grand soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen et l'Ensemble intercontemporain

Pour ce « Grand Soir des turbulences numériques » à la Philharmonie de Paris, Jeff Mills, Jacques Perconte, Herman Kolgen et l’Ensemble Intercontemporain connectent trois univers : celui de la musique contemporaine du XXème siècle, celui de la vidéo et celui de la techno made in Detroit. 

Le voyage débute avec Treize couleurs du soleil couchant de Tristan Murail. Une oeuvre souvent qualifiée d’impressionniste qui convoque milles figures fantomatiques et qui se déroule en un camaïeu de couleurs et de tons. 

Pour Respire, Pierre Jodlowski et David Coste ont tissé une oeuvre basée sur une action inconsciente et pourtant essentielle : la respiration. L'occasion pour eux d'alterner moments de liberté et passages écrasants. 

Viennent après les expérimentations électroniques de Luigi Nono. La pièce ... sofferte onde serene..., pour piano et bande magnétique, amorce un tournant dans son œuvre, où il se consacre exclusivement au travail de nouvelles techniques et esthétiques, abandonnant ses contestations politiques. 

Place ensuite à LINK.C, une performance audiovisuelle basée sur le Quatuor à cordes n°2 de Philip Glass où les violonistes et violoncelliste jouent en symbiose avec la création vidéo d’Herman Kolgen. Le lyrisme de ce génie de la musique contemporaine du XXème siècle, tend vers le minimalisme, renforcé par les paysages grisonnant de gratte-ciels, fragmentés en rythmes avec la musique.  

La soirée se poursuit avec Try, pour orchestre de chambre de Andrew Norman, une pièce commandée par le Los Angeles Philharmonic et the Royal Liverpool Philharmonic. Elle révèle les préoccupations de ce compositeur insatisfait, qui avec malice s’excuse même, dans une note d’intention, de ne pas l'avoir totalement aboutie.

Cette deuxième partie du Grand Soir se termine sur ripple marks une création mondiale du compositeur et cinéaste Thierry De Mey, qui fait interagir musique et images numériques en un étonnant ballet qui témoigne de son approche chorégraphique.

Ce soir s’achève avec Extension sauvage (Madeira), une performance audiovisuelle alliant les talents du pape de la techno Jeff Mills et du plasticien et réalisateur Jacques Perconte. La rencontre de la vidéo et de l’improvisation musical de Jeff Mills y fait surgir des paysages sonores hypnotiques. 

Programme :
Tristan Murail Treize couleurs du soleil couchant
Pierre Jodlowski Respire
Luigi Nono ... sofferte onde serene...
Herman Kolgen / Philip Glass LINK.C
Andrew Norman Try
Thierry De Mey Ripple Marks
Jeff Mills & Jacques Perconte Extension sauvage (Madeira)

La première partie du spectacle comprenant l’œuvre de Stockhausen ne sera pas diffusée.   

Photo © Ioran

  • Producteur/-trice : Philharmonie de Paris

Bonus (1)

Mimopsis : Le Grand Soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen
Mimopsis : Le Grand Soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen
Mimopsis : Le Grand Soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen
Mimopsis : Le Grand Soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen Lorsque la musique rencontre la technologie, l'inventivité et la beauté sont au rendez-vous. Mimopsis : Le Grand Soir de Jeff Mills, Jacques Perconte, Hermann Kolgen