Grand Blanc au Studio Kerwax
Grand Blanc au Studio Kerwax Camille, Benoît, Luc et Vincent de Grand Blanc nous offrent un format chanson au chanté/parlé tout assumé. Grand Blanc au Studio Kerwax

Grand Blanc au Studio Kerwax

À grand renfort de sonorités électroniques, Camille, Benoît, Luc et Vincent nous offrent, sous le nom de Grand Blanc, un format chanson au chanté/parlé tout assumé. La formation -à ses trois quarts originaire de Metz- nous sert un hybride de cold-wave et de rock électro. D’un son lourd quasi graveleux et à grands coups de synthés saturés, Grand Blanc tabasse avec une électro-musclée aux basses exacerbées.

Grand Blanc, c’est avant tout une expérience musicale, une musique un peu hors-format où les mots deviennent de la musique pure. Si dans les textes du groupe les mots s’équilibrent de façon déconcertante, c’est que ceux-ci cognent, creusent et explorent les recoins les plus sombres de la ville, de l’homme et du quotidien. Les textes de leur premier album, « Mémoires vives », continueront de résonner après écoute tant il y a dans le phrasé de Grand Blanc, une singularité à la fois simple et envoûtante. D’une plume acérée, les images se font mystiques, sulfureuses et parfois poétiques.

Dansant et sombre, Grand Blanc s’impose comme l’une des relèves de la chanson française.