Trailer ARTE Concert

Trailer ARTE Concert

Mercredi 9 juillet à 15h30

Festival Mahler : Symphonie n°2 en ut mineur, dite « Résurrection »

« J'ai nommé le premier mouvement « Totenfeier », là c'est le héros de ma symphonie en ré majeur [la première] que je porte au tombeau et sa vie que je capte dans un pur miroir, d'un point de vue plus élevé. » Et ces mots de Gustav Mahler pourraient très bien expliquer la substance de sa seconde symphonie. La composition remonte à 1888, alors que Mahler vient d’être nommé chef d’orchestre (Kapellmeister) du Stadttheater de Leipzig. Il faudra attendre 8 ans jusqu’à la première audition qui aura lieu à Berlin, sous la houlette du compositeur. Dans le cinquième mouvement, Mahler a mis en musique le poème de Friedrich Gottlieb Klopstock « Die Auferstehung » (La résurrection) qu’il avait entendu en 1894, lors de l’enterrement de Hans von Bülow. Comme Klopstock, Mahler croyait en une vie éternelle, pensant toutefois qu’elle n’était pas acquise à l’homme et que l’expérience de la souffrance ici-bas devait le mener à sa propre délivrance. C’est pourquoi Mahler ne reprend que les deux premières strophes auxquelles il a ajouté des vers de son invention. Il n’en reste pas moins que le poème a donné à la symphonie un nom qui la désigne encore aujourd’hui.

En ouverture du festival, le chef italien Riccardo Chailly, Kapellmeister du Gewandhaus qui a invité à Leipzig les plus grands chefs et ensembles pour un cycle complet des symphonies de Mahler, dirige la seconde symphonie pour la donner avec son orchestre et des chœurs professionnels parmi les meilleurs d’Allemagne, dont le Chœur de la radio du MDR et le Chœur de la radio de Berlin.