Every Time I die au Hellfest
Every Time I die au Hellfest Every Time I Die, figure emblématique du metalcore new-yorkais. Every Time I die au Hellfest
Hellfest

Every Time I die @ Hellfest

Ne vous y trompez pas, bien qu’ils partagent leur nom avec un chanson de Children of Bodom, il n’y a a priori aucune filiation entre Every Time I Die et les éminents death metalleux finlandais.

Car l’essence du groupe New Yorkais crée autour des frères Buckley réside avant tout dans une signature sonore bien américaine qui, depuis 1998 redessine les lignes du metalcore et s’impose comme l’une des références indéboulonnables du genre. Un statut qui leur permet d’ailleurs de flirter tant du côté de l’aristocratie metal mondiale (Gerard Way de My Chemical Romance) que de collaborateurs plus pop (Pete Wentz de Fall Out Boy ou Brendon Urie de Panic! at the Disco), sans toutefois égratigner leur crédibilité.

Avec pour unique variable sa propension à changer de bassiste comme de chemise de bucheron (7 en 19 ans d’existence), c’est suivi d’une prestigieuse réputation scénique et discographique qu’Every Time I Die sort en 2016 son huitième et dernier album en date : Low Teens. Un ultime effort sur lequel le groupe surprend une fois encore son monde tout en restant unanimement salué par la critique. Reste à savoir si votre avis sera aussi dithyrambique avec leur concert au Hellfest, mais on ne se fait pas trop de souci là dessus.

Photo © Gwendal Le Flem

  • Producteur/-trice : Sombrero & Co
Vidéos recommandées: