Avishai Cohen Symphonique
Avishai Cohen Symphonique Synonyme de « dévoué » en hébreu ancien, le nom Cohen sied comme un gant à la personnalité de d'Avishai Cohen. Avishai Cohen Symphonique

Avishai Cohen Symphonique à la Philharmonie de Paris

Synonyme de « dévoué » en hébreu ancien, le nom Cohen sied comme un gant à la personnalité de d’Avishai Cohen. Car dévoué, le natif de la région de Jerusalem l’a été à son art.

Après avoir appris le piano jusqu’à ses 14 ans, c’est vers la basse que le désormais contrebassiste de renom s’est tourné. Avec une telle volonté d’en faire sa vie qu’il émigrera finalement à New York l’année de ses 22 ans pour tenter de se frayer une carrière dans la bouillonnante scène Jazz de la Grande Pomme. Un choix judicieux qui lui vaudra de se faire embaucher par le légendaire Jazzman Chick Corea. Décolle alors une carrière qu’il décidera de continuer en solo en 1998 avec la sortie de son premier album : Adama (par ailleurs coproduit par Corea). Dès lors l’artiste initie une discographie s’élevant aujourd’hui à une quinzaine d’opus dont le dernier en date From Darkness marque son premier retour en trio depuis Gently Disturbed.

Mais c’est accompagné d’un orchestre symphonique que le musicien investit cette fois-ci la Philharmonie de Paris pour une série de concerts lui étant consacrés. Dévoué à son art on vous dit.

Photo © Bruno Bollaert

Avec :
  • Avishai Cohen - contrebasse, voix
  • Omri Mor - piano
  • Itamar Doari - percussions
  • Direction musicale : Bastien Stil
  • Orchestre : Orchestre National d'Île-de-France
  • Producteur/-trice : Supermouche
  • Réalisation TV : Sylvain Pierrel
Vidéos recommandées: