Festival Flamenco de Nîmes

Au son du flamenco

Un cantaor et un danseur. Un moderne qui repousse les limites du Nuevo Flamenco et son alter ego qui revient à une certaine forme de simplicité.

Andres Marin, le danseur, est l'un des emblèmes du Nuevo Flamenco. On le compare parfois à un toréro et lui-même déclarait dans une interview que son baile était audacieux. "C'est comme se mettre devant les cornes d'un taureau sur son terrain le plus difficile. Avec nudité et vérité." Il était en direct depuis le festival Flamenco de Nîmes pour vous sur Arte Live Web.

Danseur précoce, Andres Marin a été soliste et chorégraphe de plusieurs œuvres : Sadayacco en Barcelona présentée au Théâtre Space Zero de Tokyo et au Grand Théâtre d’Osaka (1993), Viva Cadiz! présentée au Théâtre Paradisio d’Amsterdam et au Théâtre Rasa de Utrecht (1994-1995) et Ay! Flamenco présentée en Finlande, ainsi qu’en Estonie.

Curieux ? Intrigué ? El Cielo De Tu Boca est encore disponible sur Arte Live Web.

Après la danse, place au chant avec Miguel Poveda !

C'est un grand cantaor et un talent "sans frontières" en effet : Miguel Poveda le catalan installé à Séville a déjà une carrière bien remplie. Aujourd'hui, il va directement à la simplicité, celle de chaises derrière des tables. C'est là que prennent place ses invités : le guitariste Chicuelo, mais aussi Moraíto Chico, Luis "El Zambo", Carlos Grilo, Luis Cantarote, et Joaquín Grilo.

Des artistes que l'on rencontrerait dans un bar de Jerez, frappant les tables de leurs poings, enchaînant soleá, fandango, bulería, seguiriya, taranta, alegría (et même la copla que Miguel chante dans le dernier film d'Almodovar).

De l'intensité, de la générosité, un très beau moment de flamenco ...Retrouvez Sin Frontera sur Arte Live Web.

 

Keywords: