L'Impératrice au festival Days Off 2016
L'Impératrice au festival Days Off 2016 L’Impératrice fait rêver avec ses chants spheriques et des vibes nostalgiques. L'Impératrice au festival Days Off 2016
Days Off

[Archive] L’Impératrice au festival Days Off - La lune

Un illustre musicien aux lunettes rondes a un jour dit du rock français qu’il était comparable au vin anglais. Si nous conviendront ici que tout produit du royaume se buvant, se mangeant ou s’ingurgitant d’une quelconque manière ne représente pas une perspective souhaitable pour nos papilles gustatives, nous ne pouvons en revanche pas étendre l’affirmation à l’ensemble de la musique française.

Car si la France n’est de toute évidence pas l’égal de la perfide Albion en termes de rock, il est une caractéristique dans sa musique que le monde entier lui envie : elle fait danser. C’est précisément cet héritage que Charles Boisseguin et ses copains entendent perpétuer avec l’Impératrice. A l’heure de son troisième EP Odyssée, le groupe – qui s’est adjoint d’une chanteuse en cours de route – a déjà fait étalage d’une palette musicale oscillant de la House de leurs grands frères, aux élucubrations  électro de leurs grands-pères.

Une histoire de famille à laquelle se joint leur cousin Flavien Berger le temps d’un concert sans rock mais avec une bonne dose de remuage de bassin. Tout ça à la Philharmonie de Paris pour la soirée Héxagone du festival Days Off.

Photo © Olivier Ezratty

Vidéos recommandées: