Arandel au festival 36h St Eustache
Arandel au festival 36h St Eustache Arandel au festival 36h St Eustache Arandel au festival 36h St Eustache
36h St Eustache

Arandel au festival 36h St Eustache

Il est minuit. Sous les voûtes célestes de la cathédrale des Halles, Arandel nous embarque dans une odyssée électro symphonique, préparée avec amour.

Minimalistes et répétitifs, les sons de l’orfèvre issu du label InFiné (Rone, Aufgang, Bachar Mar Khalifé…), puisent leur source dans l'avant-garde américaine et le krautrock. Ce soir, en hommage au lieu, Arandel a choisi de rendre hommage à 2 artistes mystiques : John Cage et Monteverdi. Sons aériens, boucles voluptueuses, beats cristallins, groove ultra-dansant, difficile de ne pas être conquis. A ses 1000 compagnons d’insomnie, venus pour veiller, épancher leur cœur, se sentir vivre, Arandel offre un set à couper le souffle, faisant de son immense talent un véritable sacerdoce de la Beauté. Ce soir, nul doute que l’Hôte de ces lieux, contemplant le chef d’œuvre de son enfant Arandel fut remplit de fierté, d’émerveillement, de jubilation. Celui qui aime à répéter que « la musique a plus de choses à dire que moi » nous a littéralement ébloui. Merci Arandel.

Photo © Romain Gaudin

  • Producteur/-trice : Le Phar
  • Réalisation : Aelred Nils, Hugo Jouxtel
  • Son : François Clos
Vidéos recommandées: