Trailer ARTE Concert / droits expirés
Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés Trailer ARTE Concert / droits expirés

Afrocubism au Bataclan

Prenez la crème des musiciens maliens, et payez leur un voyage à Cuba à la rencontre de leur alter-ego d'outre Atlantique : en 1996, cette belle idée est à l'origine du fameux ... Buena Vista Social Club. Pour des raisons de visa, les maliens Bassekou Kouyaté et Djelimady Tounkara ne seront pas de la partie. Mais les promoteurs de ce projet, Nick Gold et Ry Cooder, n'ont jamais lâché l'affaire. En 2008, le projet voit finalement le jour avec entre autres Eliades Ochoa, Bassekou Kouyaté et Toumani Diabaté. Son nom : Afrocubism, tout simplement.

Les musiciens dialoguèrent le 5 décembre dernier sur la scène du Bataclan, à Paris. En voici les images, et surtout le son.

 

"Moins cubique que sphérique, la musique d’AfroCubism plane sur un vent chaud, en toute latitude, enfin délivrée des visas."

Stéphane Deschamps, Les Inrocks

"Curieusement, la rencontre n’a pas lieu autour des sons les plus africains de la musique cubaine (la rumba) mais avec un genre plus «blanc» : la guajira (chanson paysanne). Le paradoxe n’est qu’apparent. Quand Eliades Ochoa et Kassé Mady offrent en duo espagnol-bambara Al Vaiven de mi Carreta (les cahots de ma charrette), ce sont deux paysans qui unissent leur chant."

François-Xavier Gomez, Libération

"Rappel d'une époque où l'Afrique post-indépendance se trémoussait au son des musiques cubaines, Afrocubism dessine également de nouvelles passerelles entre les deux pays au gré de l'imagination féconde des musiciens."

Bertrand Bouart, Mondomix