Africa Festival 2014: Garifuna Collective
Africa Festival 2014 : Garifuna Collective Du tempérament, des rythmes endiablés et un irrésistible plaisir de jouer - Garifuna Collectiv. Africa Festival 2014 : Garifuna Collective
Africa Festival

Africa Festival 2014 : Garifuna Collective

Du tempérament, des rythmes endiablés et un irrésistible plaisir de jouer … dès les premières notes du Garifuna Collective, le public ne tarde pas à avoir des fourmis dans les jambes. A travers des chants polyphoniques expressifs et sur fond de percussions, le groupe de Belize célèbre la culture garifuna sous toutes ses facettes. Cette communauté issue d’un métissage d’esclaves africains évadés et d’autochtones des Caraïbes avait développé en Amérique centrale un style qu’elle a fièrement défendu, à l’époque coloniale, contre plus d’un grand planteur.

Les Garifunas sont certes un petit peuple, mais leur renommée est internationale. Au Belize vivent près de 100 000 « Caraïbes noirs » (un de leurs surnoms). La langue, la danse et la musique des Garifunas sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais en tant que minorité, ils souffrent de discrimination et sont confrontés à la détresse sociale. Dans des titres parfois mélancoliques, les musiciens du Garifuna Collective relatent le destin de leur peuple.

Interview avec Garifuna Collective

Interview avec Garifuna Collective au Africa Festival 2014 à Würzburg.

Par : Nanette Stegner, BR

Interview en anglais