Africa Festival 2014: Fatouamta Diawara
Africa Festival 2014 : Fatouamta Diawara Dans des chansons tout en retenue ou en bondissant sur scène, Fatoumata Diawara veut entraîner et convaincre. Africa Festival 2014 : Fatouamta Diawara
Africa Festival

Africa Festival 2014 : Fatoumata Diawara

Inflexible et indomptable, cette chanteuse originaire du Sud du Mali n’a peur de rien. Son rêve d’une nouvelle Afrique, elle l’exprime à la face du monde dans des rythmes folk et funk : paix au Mali, à bas les mariages forcés et l’excision ! Soit dans des chansons tout en retenue, soit en bondissant sur scène avec une énergie débordante. Fatoumata Diawara veut entraîner et convaincre. Elle croit dur comme fer à la culture et à sa force : « Là où les hommes politiques échouent, les artistes ont une chance. »

Arrivée en France à l’adolescence, Fatoumata Diawara fait du théâtre et chante des ballades africaines dans sa langue maternelle, le bambara. Lorsque son pays est la cible de groupes islamistes, elle investit le champ politique.
L’année dernière, elle a ainsi rassemblé 40 musiciens maliens à Bamako pour hausser la voix contre le terrorisme. Elle écrit « Mali-Ko », une hymne à la paix pour son pays natal. En 2013, elle se produit au célèbre festival de Glastonbury. Lors du gala annuel Clinton Global Initiative, elle chantait avec le groupe The Roots.

Interview avec Fatoumata Diawara

Fatoumata Diawara au Africa Festival 2014 Würzburg.

Interview: Nannette Stegner, BR.