Africa Festival 2014: Cheikh Lô
Africa Festival 2014 : Cheikh Lô Cheikh Lô n’a pas son pareil pour métisser les musiques du monde. Africa Festival 2014 : Cheikh Lô
Africa Festival

Africa Festival 2014 : Cheikh Lô

Cheikh Lô n’a pas son pareil pour métisser les musiques du monde : le mbalax, le latino, le reggae, le funk, le wassoulou, la pop et bien d’autres encore. Le crédo de cet artiste sénégalais : l’ouverture, l’abolition des frontières. En bonne logique, ses compositions évoluent sans cesse, jonglent avec les nouvelles sonorités, les influences culturelles, les rencontres avec les autres musiciens.

Sur scène, c’est un phénomène : habits amples et colorés, longues dreadlocks – signe de son appartenance à une confrérie soufi, car Cheikh Lô est une figure spirituelle. « Je ressens une paix intérieure intense ! C’est plus important que tout l’or du monde. » Tel est le message qu’il entend délivrer, quel que soit le style musical. Mais presque toujours avec force percussions et notamment les « tamas », ces tambours qui, autrefois, servaient à transmettre les nouvelles de village en village. Le message de Cheikh Lô pour l’Afrique ? Communauté, espoir, culture.